Nous utilisons des cookies sur ce site pour améliorer votre navigation.

En cliquant sur un lien sur cette page, vous donnez votre consentement pour l'utilisation des cookies.

La BPCO, parlons-en !

Alors que se tient depuis le 1er novembre dernier l'opération « Moi(s) sans tabac » qui vise à encourager les fumeurs à arrêter le tabac, l’Institut Médical de Sologne et l’Association Respi R’Centre Val de Loire, ont participé à la sensibilisation du grand public sur une maladie largement méconnue et sous diagnostiquée la BPCO ou Broncho Pneumopathie Chronique Obstructive, dont la cause principale est précisément le tabac.

Publié le 25.11.19 - Soin de suite et de réadaptation

La Journée Mondiale de la BPCO fut l’occasion pour les professionnels de l’IMDS de se rendre au marché de Lamotte-Beuvron pour donner des informations sur cette maladie (5ème cause des décès dans le monde), ses causes et ses conséquences.

 

Cette maladie silencieuse et irréversible touche plus 3.5 millions de personnes en France et est à l’origine de 17 000 morts par an, soit 5 fois plus que les accidents de la route. 

 

Le Docteur AMIOT, pneumologue ; Nathalie HOOMANS, kinésithérapeute et Marie CHAMBAREL, diététicienne, ont répondu aux questions des participants, tout en les invitant à pratiquer une activité physique régulière et à échanger sur le dépistage de cette maladie avec leur médecin traitant. Plus de 50 personnes ont ainsi testé leur souffle ou mesurer leur taux de CO.

Cette animation mettait également l’accent sur l’arrêt du tabac, en première place des bonnes pratiques pour préserver le souffle. Avec son jeu « 4 alignés c’est gagné », Patricia POINOT, IDE tabacologue, a ouvert la discussion avec les fumeurs, une première étape pour les inviter à dire stop au tabac.

 

 

Sur le même thème

Voir tous les articles

S'inscrire à la newsletter